Chapitre XIX du livre de Révélation

 Versets 1 à 21

19:1-4 : Yahwé Dieu qui a causé la chute de Babylone antique a maintenant jugé et détruit Babylone la Grande. A près quoi, Jean entend le chœur céleste chanter de joie, tout en en se prosternant pour adorer Dieu qui siège sur le trône. Ps 150:6 ; Is 12:2 ; Rv 18:20 ; 16:7 ; 14:11

19:5-10 : Un ange fait entendre aux membres oints qui sont dans les cieux et à ceux de la grande foule sur la terre : ‘louez notre Dieu’. Rv 11:15-18 ; Ps 115:13.

Babylone la Grande ayant disparu à jamais, l’épouse de l’agneau, la nouvelle Jérusalem céleste, composée des 144000 oints puis des myriades d’anges, célèbrent cet événement majestueux. L’apôtre Paul déclara : 2Tm 4:7-8 ; 2:19.

« Heureux les gens invités au festin de noce de l’agneau » Mt 22:1-14 ; 8:11 ; 1P1:3-9 ; 1Jn 4:1-3.

Yahwé a investi Jésus de son grand pouvoir et, en reconnaissant ce pouvoir, nous rendons gloire à Dieu. Ph 2:6,9-11.

19:11-16 : Comme dans une précédente vision dépeignant quatre cavaliers, ce cheval blanc est un symbole approprié de la guerre juste. Rv 6:2. A la tête des armées célestes, Jésus détruit le système de choses de Satan. Ez 38:1-23

Satan y est appelé ‘’Gog* du pays de Magog.**’’ Figurément parlant, Yahwé met des crochets dans les mâchoires de Gog et le fait sortir, lui et toutes ses forces militaires y compris la bête sauvage qui monte de la mer et ses dix cornes, pour qu’il donne l’assaut en vue du premier combat après la chute de Babylone, la prostituée des fausses religions, prophétisée.               Rv 14:8,14-16. Et réalisée. Rv 16:18-20 ; 17:12-14.

Rappel : * Descendant de Ruben.1Ch 5:3-4. Ce nom apparaît dans les chapitres 38,39 du livre d’Ezékiel, où il est appliqué à celui qui lance une violente attaque internationale contre le peuple de Yahwé.

** Fils de Japhet et petit-fils de Noé. Son nom figure parmi ceux des chefs de famille dont descendaient les premières communautés nationales qui se disséminèrent sur la terre après le déluge. Gn 10:1-2,5 ; 1Ch 1:5

Mais en ce cas précis, ‘’Gog et roi de Magog’’, les deux noms symbolisent les nations païennes coalisées contre l’Eglise Sainte à la fin des temps.              

19:17-21 : Jean voit un ange debout sur le soleil, une position dominante afin d’inviter les oiseaux à se repaître de la chair de ceux qui vont être exterminés par le Roi des rois et ses armées célestes. Ez 39:11,17-20 ; 2R 9:34-37.

Jean voit maintenant surgir de la mer, la bête sauvage aux sept têtes et dix cornes autrement dit : les puissances politiques terrestres et leurs armées rassemblées contre le Roi des rois et ses armées célestes.

L’organisation politique de Satan, avec elle le faux prophète, la septième puissance mondiale sont jetés en un lieu d’où l’on ne revient pas, dans l’étang de feu, la destruction éternelle.       Dn 7:9-11 ; Rv 14:10-13 ; 20:10,14-15

Et tout le reste fut exterminé par l’épée du cavalier et les oiseaux se repurent de leurs chairs. Ez 39:20.   

Exodus.19/22